Cher Directeur du Service Client SFR

Cher Monsieur Delamarre, "Directeur Service Client SFR »,

J’ai reçu il y a un peu plus d’une semaine, de votre part, un courrier qui m’enjoignait à changer de mode de paiement.

Non, pardon : un courrier qui m’avertissait que j’avais le choix entre un changement de mode de paiement choisi et un changement subi.

Votre lettre était datée du 6 mars dernier. L’enveloppe éco-culpabilisante était datée du 11 mars. J’ai reçu l’ensemble le 15 mars. Vous m’annonciez un ultimatum qui prenait fin, je vous cite, « dans les 10 jours », c’est-à-dire le 16 mars.

Honnêtement, monsieur Delamarre, ou toute autre personne dont la tâche est d’ouvrir les courriers destinés au Service Client, honnêtement, je vous le demande.

Honnêtement.

Nan mais vraiment.

Vous pensiez que ce genre d’ultimatum aurait un effet ?

Vous pensiez que ce non-ultimatum pour être plus précise, pouvait me donner envie de me jeter sur votre interface incroyablement malcommode pour saisir mes numéros de compte en banque et cliquer sur de petites icônes obscures qui m’engageraient unilatéralement à vous verser mes deniers pour le restant de mes jours ? Vraiment ?

Tout ce que votre courrier m’a motivée à faire, c’est me saisir d’un calendrier pour calculer à quel point il était ridicule. Et je n’ai pas été déçue.

Sachez donc, cher ouvreur ou chère ouvreuse de lettre, que je prends acte du changement de mode de paiement que vous m’indiquez dans votre dernière lettre, et que je suis ravie de savoir que dorénavant, mes paiements se feront par chèque.

Ironiquement, ce courrier est arrivé alors que ma box ne marchait déjà plus depuis une dizaine de jours. Vous pouvez vérifier cela : depuis le début du mois de mars, votre entreprise me félicite quotidiennement de m’être connectée à un réseau Neuf wifi grâce à mes identifiants personnels.

Le jour où j’ai reçu votre lettre, le 15 mars, j’ai passé plus de 40 minutes, QUARANTE MINUTES, sur le chat d’assistance, à communiquer avec une personne qui tentait, me disait-elle, de résoudre mon problème. Quarante minutes, c’est beaucoup trop long. Je n’ai pas quarante minutes à perdre de nouveau avec un assistant immatériel qui me demande toutes les huit minutes de débrancher puis rebrancher ma box.

C’est pourquoi je vous envoie aujourd’hui toutes les informations dont je dispose au sujet de ma box, afin que vous régliez le problème vous-même, sans me faire perdre mon temps.

Je précise que le seul voyant allumé depuis trois semaines est le voyant « Power », que oui oui c’est bien le seul qui est allumé, que je n’ai pas demandé de changement de raccordement et que je n’entends pas de tonalité au téléphone, pas plus que je ne vois le signal de cette box dans les réseaux que mon ordinateur capte. J’ai bien débranché, déconnecté, puis rebranché, reconnecté tout ce qu’il faut, je n’ai pas renversé de jus d’orange sur ma box et le reste de mes appareils électriques fonctionne.

J’aimerais attirer votre attention, chère ouvreuse ou cher ouvreur de lettre, sur le fait que je suis cliente depuis 2006 et que je n’ai jamais changé de box depuis, pas plus que je n’ai changé de fournisseur d’ailleurs, alors même que le changement de Club Internet à Neuf m’a causé des ennuis de factures, que j’ai déménagé donc eu une rupture d’accès et que votre interface, excusez-moi car vous n’en êtes pas responsable, a bien la pire ergonomie qu’il est possible de trouver sur Internet.

Ah non pardon, Orange vous bat mais franchement, il n’y a pas de quoi être fier.

Chère ouvreuse, cher ouvreur de lettre, merci de transmettre tout cela aux personnes concernées. Si vous pouviez les convaincre, par la même occasion, de faire un geste commercial pour calmer mes nerfs, par exemple m’offrir mes six prochains mois d’abonnement, ce serait super.

Une dernière chose : j’ai perdu mon téléphone portable et je n’ai pas de téléphone fixe (rapport à ce souci technique décrit plus haut – je préfère le préciser) donc la seule manière de me contacter est mon adresse email, pas celle qui finit par @neuf.fr et que je ne consulte jamais (je préfère préciser, là encore), mais celle indiquée en haut de cette lettre.

Je vous remercie infiniment d’avoir atteint la fin de ma lettre. Que la paix règne dans votre cœur, que le bonheur enchante vos sens et que votre chemin soit parsemé de pétales de jonquilles tout au long de votre journée.

About these ads

Une réponse à “Cher Directeur du Service Client SFR

  1. Monsieur le Directeur moi aussi je suis très déçu de vos services car d’ailleurs lorsqu’on arrive à vous contacter par mail vous ne répondez pas ce qui signifie que vous n’avez pas de respect pour vos clients. Je suis chez vous depuis 2001 et déçu tous les jours. Trop souvent vous changez ma page messagerie; j’ai beaucoup de mal à me connecter, je ne peux plus envoyer mes mails en nombre, j’ai contacté d’autres clients de SFR et ils n’ont pas ce problème alors c’est peut-être pour me virer que vous m’ennuyez. Je n’ai jamais pu me connecter en wifi, je vous l’ai signalé, je vous ai demandé de me changer la box et vous n’avez pas répondu. Parlons en de votre chat et de tous vos tests, branchez débranchez, bouchon etc. Dèsque je débranche mon ordinateur ça ne marche plus et vos tests, le temps qu’on débranche, qu’on rebranche, que ça se remette en route, l’interlocuteur qui est au bout est parti, un autre arrive et on recommence voilà votre service après vente et permettez-moi d’ajouter: "Sainte Pagaille priez pour nous!" Oui Monsieur le Directeur j’envisage d’aller voir un autre fournisseur, il nous arrive d’en avoir marre d’être pris pour des moutons. Ce soir à 20h chat était injoignable, les techniciens tous occupés. Je me suis même rendu à l’agence de Mende expliquer mon problème mais pas de solution pour eux. Alors entendez-moi bien et vite, j’entends être respecté comme client qui honore sa dette tous les mois sans discussion, lisez bien mon courrier et si vous le voulez, adressez moi une box "chargée" qu’il n’y ait qu’à la brancher et je vous dépose l’autre à l’agence de Mende ou de Millau. Ne vous dérobez par vos forums et que sais-je encore. Je n’ai pas et je ne veux pas de portable.

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s