Guillon-Ruquier VS Dubosc-Bigard

J’ai toujours un peu de mal avec les comiques qui rient de leur propre prose*, mais là où ça devient insupportable, c’est quand l’autosatisfaction est associée à une prétention à la finesse.

Bigard ou Dubosc qui se font rire eux-mêmes sont infiniment moins irritants que les fossettes sonores de Guillon ou les esclaffades téléphonées de Ruquier. De ce point de vue, même Baffie est plus écoutable.

Si l’on passe sur le recyclage inépuisable de leurs blagues (le développement durable s’infiltre décidément partout), ces deux divertisseurs radiophoniques sont probablement moins pénibles à lire qu’à écouter.

(*et je défie quiconque de prononcer très vite « leur propre prose » plusieurs fois sans se prendre les pieds dans le tapis)


Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s