Protectrice Fraap

Crise ou pas, le monde de l’art contemporain est une fameuse machine à exploitation humaine. Dans cet univers impitoyable, toute information sur les pièges à bonne volonté gracieuse, gouffres à temps non récupéré et autres zones de non-droit est la bienvenue.

C’est pourquoi la militante Fraap, dans les annonces qu’elle diffuse à ses administrés, spécifie à présent quelles offres d’emploi sont salariées.

Dans ma grande lutte contre le pléonasme masqué (un fléau), j’hésite à signaler celui-ci.


Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s