Déodorants, je vous aime

Les pubeux du déo ont fait des études.

Démonstration*.

On commence par voir ça sur un site de gonzesses :

la pub sur un site de gonzesses, étape 1

(attention : toute ressemblance avec un objet de type jouet pour adultes est tout à fait involontaire – la pub s’adresse à des femmes libérées, mais qui ont encore une dignité)

Puis, on voit ça :

la pub sur un site de gonzesses, étape 2

etc.

toujours la même pub sur le même site de gonzesses, étape 3

À ce stade, on n’est pas dupe mais on veut être sûre.

Alors on clique, et on arrive là…

le lien nous amène là

(vous noterez avec moi qu’on est passé subtilement du rose sextoy au bleu médical)

…puis là…

...puis là (il y en a une floppée)

…puis encore là (toujours sur la page d’accueil)…

(vous aussi, vous adorez cette délicieuse ambiance bureau/café du commerce ?)

…puis là (on est encore sur la page d’accueil) :

(cette esthétique revue de presse, qu’est-ce qu’elle est efficace)

Il y a neuf occurrences du mot «iexperti» dans cette page : autant en profiter. Alors on clique sur une question posée à un expert et on arrive par exemple là :


Malheureusement, la réponse de l’expert nous satisfait bof (on est un peu difficiles, nous les gonzesses). Alors on part à la recherche du À PROPOS, et on arrive là :


Là, on fait connaissance avec Unilever, le sympathique organisme qui nous fait rencontrer tous ces experts – mais on ne comprend pas très bien de quoi il s’agit (on est aussi un peu blondes, nous les gonzesses).


Alors, encore une fois, on clique. Et là, on tombe sur ça :


À ce moment, on oublie toutes les promesses du godemiché sur lequel on a cliqué il y a 10 minutes et on commence à se poser des questions. Parce que quand on veut savoir quelles marques exactement, représente la boîte qui nous donne des tas d’infos vérifiées par des experts, on arrive là…

puis là... (fin de la démo)

*aux mauvaises langues qui diront que ce n’est pas nouveau, et je réponds que ce blog s’adresse aussi à des gens qui sont nés après 1995 et qui apprennent seulement à lire (toute une éducation à faire).

Publicités

2 réponses à “Déodorants, je vous aime

  1. J’adore!

    Ca fait du bien un peu de lecture véritable sur le net! Tu confirmes mon point de vue sur http://www.antiperspirantsinfo.com/french/index.php.

    Au passage: leur continuel rappel des rapports de la Food & Drug US.
    Mdr.
    Comme si la F&D était un conglomérat d’indépendants luttant journellement pour le bien sanitaire de l’humanité héhé.

    Bonne continuation en tout cas, et bravo!

  2. Pingback: Le mot magique | DANS LE COLLIMATEUR

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s