Un cerveau à la place du testicule

[Cette zone de non-écriture accueillera prochainement la revue d’une revue qui place le mot culture en première place du Top 6 de ses thèmes. En attendant, le seul être au monde capable de comprendre ce titre, là ↑ serait vraiment bien inspiré de nous envoyer il-sait-quoi avant qu’on finisse le tournage.]

Advertisements

Une réponse à “Un cerveau à la place du testicule

  1. Oui oui toutes mes excuses pour le retard ; /

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s