La peinture n’est pas…

Mercredi soir, c’était le vernissage d’une exposition de Mathieu Borderon.

C’était dans un bar que je ne connaissais pas, de la peinture faite par un artiste que je ne connaissais pas non plus mais j’y suis allée sur les conseils d’une artiste que je connais bien et dont j’apprécie le travail. Amusant, non, comme on peut différer nos critères de choix d’une personne sur une autre, de manière totalement aléatoire, irrationnelle et utopiste ?

Bref.

C’est au bar O’Kubi, 219 rue Saint Maur, probablement dans le onzième, je ne sais pas jusque quand. Voici un aperçu du travail :

Comme c’est de la peinture exposée dans un bar – donc mal éclairée – et que je n’ai pas pu cerner l’originalité de la manière de travailler de Mathieu Borderon, je n’en ai rien pensé.

J’ai surtout regretté la playlist amplifiée qui, tout en déguisant ce vernissage en soirée entre amis où il n’est même pas concevable de papoter sans s’envoyer pinte sur pinte, m’a mis Queen dans la tête pour toute la nuit.

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s