Street origami

Aperçu à la sortie du Palais de Tokyo :

Par contre, les artistes femmes qui s’appellent « Mademoiselle » machin, ça commence à bien faire. On a le droit de faire des trucs ridicules en papier de toutes les couleurs, mais ce n’est pas une raison pour cautionner cette habitude patriarcale d’étaler complaisamment son statut marital.

Publicités

2 réponses à “Street origami

  1. A mon avis, Maurice, c’est un homme de 45 ans. « Mademoiselle » fait partie de la performance (c’est une identité « de papier », une « technique mixte »)… http://www.mademoisellemaurice.com/ fait durer le canular, d’ailleurs.

  2. Merci Baptiste de ne pas faire planer le doute trop longtemps sur mon identité… (la soixantaine aurait presque été plus juste) et de souligner ma performance identitaire…
    La moustache grisonnante ne trompe pourtant pas…
    Des bisoux
    Maurice

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s