Le musée du tout, la coquille

Le Museum of Everything utilise à peu près le même code couleur que Gmail et le collimateur (et que Darty, au passage), ça nous le rend sympathique par ici.

en rouge et blanc

Le ticket d’entrée du Museum of Everything est un récépissé d’adhésion à quelque chose…

Chalet society

…dont on ne sait si c’est un clup alpin ou l’association pour la réhabilitation de la crédibilité de Marc-Olivier Wahler (ou les deux, après tout MOW est suisse). Si on se permet de demander, au préposé aux tickets, si cette tactique (tout à fait acceptable au demeurant) ne serait pas liée au fait que le lieu est « peu » habilité à recevoir du public et, par conséquent, ne peut accueillir que ses propres adhérents, on obtient une vague explication qui mêle situation précaire et accords entre association anglaise et lieu français. Persuadé que le préposé aux tickets, malgré les apparences, est de bonne volonté, on se dit qu’on démêlera le nœud plus tard.

Au Museum of Everything, ils recherchent des bénévoles, c’est plus honnête que rechercher des stagiaires payés en monnaie de sin catalogues d’exposition.

C'est plus sympa que de bosser au Musée Maillol

Ils sont conscients que traverser une cour sous la pluie peut être très agaçant quand on n’a pas son parapluie, alors ils prévoient large.

Parapluie mon amour

Ils s’embrouillent un peu en termes de signalétique…

Dans tous les sens

…mais personne n’y fait vraiment attention parce que le message final reste assez clair.

Dans un seul sens

Par contre, la mitraille (dont est responsable Alice M (@stylegenre)) s’arrête ici.

Comme ça c'est clair

Et ne reprend que dans le café, où AM a pu photographier à loisir les blouses à l’esthétique étoile jaune des gentils pigeons culturels.

Carré blanc

Pas que ce soit une mauvaise idée, de reprendre cette esthétique, mais ils auraient pu tricoter la même chose en laine de yack parce qu’au Museum of Everything, sachez-le, ça meule sévère.

Infos pratiques : si ce n’est déjà fait, sélectionnez ceci – The Museum of Everything – puis T, V et Entrée. Bonne lecture.

Publicités

4 réponses à “Le musée du tout, la coquille

  1. guillaume constantin

    des artistes très intéressants certes mais une saveur autour des oeuvres très savamment marketée …

  2. Pingback: Rattrapage | DANS LE COLLIMATEUR

  3. Hey hey. Pour votre plus grand plaisir, l’exposition #1.1 du The Museum of Everything est prolongée jusqu’au 31 MARS après une ovation quasi unanime du publique. J’espère vous y voir bientôt.

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s