PMR et street art

J’ai tout de suite adoré son ventre.

Puis j’ai vu sa tête (dont je suis tombée raide fan).

Et c’est seulement quand je l’ai croisé une deuxième fois, ailleurs et à une autre heure de la journée…

Les jambes

…que j’ai vu que ses vraies jambes s’arrêtent à peu près là où commencent mes bottes.

Et je me suis rendu compte que c’était la première fois de ma vie que je voyais un personnage de street art handicapé. Aveugle ou gourde je ne sais ce que je suis, peut-être les deux, ou peut-être simplement installée dans un monde lui-même aveugle et abruti.

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s