L’attraction heureuse

Très souvent, les personnes qui invitent d’autres personnes à montrer leur travail sont « heureuses » de nous présenter une exposition qui blablabla. À la Gaîté Lyrique en ce moment et pour plus très longtemps, on nous montre une heureuse exposition. Ça nous change.

The Happy Show

En substance, Stefan Sagmeister nous fait partager une dizaine ou quinzaine ou vingtaine de mantras, issus du carnet dans lequel il note tout ce qu’il apprend sur la vie. Il nous prévient :

Cette exposiiton ne vous rendra pas plus heureux

(toutes les images ne sont pas de moi, cliquez dessus pour en voir la source)

À l’entrée de l’exposition, il nous propose un petit jeu : sous la flèche là ↑ nous avons le droit de tirer une carte qui nous dicte une action plus ou moins absurde et qui, hors contexte, apporte un petit peu de poésie dans le quotidien. Le collimateur a évidemment explosé de rire en lisant ceci :

Rentrez chez vous et faites l'amour

Malgré l’avertissement sus-cité, cette exposition fait comme si elle détenait la clef (en dix ou vingt leçons, donc) du bonheur. Au passage, Stefan Sagmeister s’excuse de nous proposer ses formules magiques personnelles sous forme de publicités mais bon, dit-il, c’est le véhicule de communication le plus efficace qu’on a trouvé jusqu’à présent donc c’est comme ça.

On aura donc droit à des dizaines de petites formules simples et lapidaires, mais aussi de belles images léchées contenant de l’eau de l’air de la couleur, des jeunes gens et des plus vieux, des gens habillés et des gens nus, sa bouille à lui évidemment, des néons, des vélos et des lames de rasoir, des chewing gums et des bonbons au gingembre, des ballons et des confettis. Il y a aussi du texte, beaucoup, mais c’est facile à lire car Sagmeister dit « je » et mêle écriture cursive, majuscules, ratures et belles lettres. On voit quand même que l’homme est graphiste.

J’ai eu la présence d’esprit d’aller voir cette exposition accompagnée, ce qui m’a permis d’éviter cette impression étrange entre aigreur et lassitude, généralement provoquée par les sollicitations malvenues de médiateurs ou d’artistes ou de commissaires ou même de visiteurs bien intentionnés. Je n’ai donc pas passé un mauvais moment mais deux choses m’ont drôlement déçue.

• Dans la section où Sagmeister transcrit en schéma des résultats d’études sur le bonheur et notamment les liens entre bonheur et vie de couple, il nous parle de cette étude :

La sexualité gay pour les nuls

…qui conclut dramatiquement (et je pèse mes mots) sur la plus grande propension, chez les hommes que chez les femmes, à avoir de nombreux partenaires sexuels. Prendre une étude qui date de 1979 comme témoignage sur le bonheur en 2014, sérieusement ??

• Dans ce même graphique, petit zoom sur la représentation de la sexualité homosexuelle féminine :2% de femmes gay

Vous voyez l’accessoire de la femme de gauche ? Oui, moi aussi il m’a fait tiquer.

Deux choses m’ont tout de même réconciliée avec cette expo plus que rentabilisée (googlisez-la pour vous faire une idée).

• Ce mantra (il en fallait bien un qui me parle) :

Faire les choses que j'avais prévu de faire augmente mon niveau général de bonheur

• Et cette petite attention particulière à la langue française :

Animation crééé en collaboration

Additional accent brought by your friend from Austria

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s