Vernissage

– Pourquoi tu prends en photo les notices ? Elles sont dans le catalogue.

– Oui, j’ai vu, mais c’est pour avoir le nom de l’artiste à portée de fichier, quand je trierai [jamais] mes photos de l’expo.

– Et là tu vas prendre en photo tout le doc ? J’ai horreur de l’art documentaire.

– Non, seulement la première page. Ça parle de quoi ?

– C’est une convocation devant les tribunaux… L’artiste reproche au FN de pirater les recherches sur Google de son nom, parce qu’on tombe sur une ville FN depuis les dernières municipales.

– Est-ce que l’histoire nous dit si c’est une vraie convocation ou un fake ?

– Non.

– Regarde. Faire un espace documentation et lecture, comme c’est original. C’est vraiment sur cette proposition qu’il a été sélectionné ?

– Aucune idée. Mais les visiteurs sont contents d’avoir un coin de chaise pour s’asseoir. Tu as lu sa notice, à l’artiste ?

– Je vais tuer le crétin qui a décidé d’annoncer les artistes par ordre d’état civil. Impossible de m’y retrouver. Bordel.

– Alors lui avec sa nudité crue, il a bon dos, il ne nous montre que des boules. Poilues en plus.

– Moi la peinture, vraiment je n’aime pas.

– Ah moi non plus.

– En fait je me demande « La peinture… Pourquoi ? »

– Oh là, hé ho dites donc là, attention les filles, vous faites de la généralisation à deux balles là.

– Naaan, mais je saiiiis, que si l’artiste me prend par la main et me raconte ce qu’il y a là-dedans, bien sûr que je vais apprécier, je vais arrêter de poser des questions cons.

– Ben voilà, ben voilà. Maintenant il faudrait mûrir et être un peu honnête alors. Moi aussi avant je disais « boah, la peinture, nan mais pff » et en fait, j’ai tellement de « sauf Machin, et sauf Truc, pis bon c’est vrai que Bidule il fait des trucs juste perfect », que je ne peux plus dire, non vraiment je ne peux plus prétendre que la peinture c’est laid.

– Oui mais il y a un truc fondamental avec le medium.

– Oui voilà c’est ça, c’est un problème de médium.

– Disons ça…

– Tu sais, je fais souvent des déclarations généralisantes dont je ne suis pas fière.

– Mouais. Ça ne t’excuse pas.

– J’aimerais faire une déclaration. Autant d’artistes qui produisent une œuvre protéiforme, moi, ça me met – en – joie.

– Rho, sois gentille avec les critiques. Écrire des notices en chaîne comme ça, c’est vraiment pas le plus facile. Tu as un tic de langage et paf, il se retrouve dans la moitié de tes textes.

– En plus, dans certains cas, les auteurs ont dû pondre le texte sans avoir une idée précise des pièces qui seraient montrées…

– Mouais, d’accord. N’empêche, il y a autre chose à dire que protéiforme, dans notre belle langue.

– Ah, tu vas pas aimer, ya encore un artiste protéiforme par là-bas.

– Ah j’en ai vu à Monop des clochettes comme ça, je vais m’en acheter.

– Mais le problème c’est que je ne saurai pas quoi mettre dessous. Je n’ai pas d’objet précieux à isoler du monde.

– Sympa le graphisme en 3D.

– Ah tiens, une installation dans la cimaise. C’est pas commun.

– Han j’adore ça, j’adore les plumes.

– Heu alors les morceaux d’animaux, non, je dis non, vraiment.

– Han nan, c’est trop bien les plumes, j’adore.

– Putain ya une œuvre en Légo®!!!!

– Et c’est un cercueil en plus!!!!

– Ya même le mode d’emploi!!!!

– Comment c’est trop la bonne idée!!!!

– Tu crois que c’est la même personne qui comble les crevasses avec des Légo® dans la rue ?

– Non, à mon avis non. C’est bien trop commun. Ici on a droit à la crème de la crème de la jeune création.

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s