Les racines du bunker

Alors que je cherchais la sortie de ceci, je me suis perdue. Pour ma défense, tout est partout pareil dans ce machin. Et quand il n'y a même plus de public qui traîne parce qu'il est 20h42, c'est pire. Je suis alors tombée sur les Tanks. Une grande fatigue m'envahit s'il me faut décrire dans … Lire la suite Les racines du bunker

Publicités

L’ascenseur de la solidarité

6h à la Tate et l’envie d’y retourner

Quel bonheur, dans la ville la plus vidéosurveillée d'Europe, de ne pas être bag-checkée à l'entrée du musée du coin. Ça ne sent pas le béton dans le hall d'entrée. Par contre, une odeur de cake aux fruits confits flotte dans les salles d'exposition. Pas désagréable, simplement étrange. On nous demande de ne pas toucher … Lire la suite 6h à la Tate et l’envie d’y retourner

On vous aura prévenus

À Paris, on attend d'être ensevelis sous 10 centimètres de neige pour prévenir que tout est en retard. Ailleurs, on regarde la météo.

Ne lavez que ça, mais lavez-les

Prévenants Kensington Gardens

On avait déjà interdit d'entrer dans l'eau, mais là on prend soin par anticipation de ceux qui envisageraient tout de même de tenter un plongeon.

Égalité des genres

À la Tate Modern, les hommes n'ont pas d'excuse pour échapper au changement de la couche du nain. On peut enfin se reposer.

Londres, la romantique

À Londres, tout a la classe. Là par exemple, on n'est pas dans les dépendances de la maison de Nissim de Camondo, on est dans un couloir de métro.