L’attraction heureuse

Très souvent, les personnes qui invitent d'autres personnes à montrer leur travail sont "heureuses" de nous présenter une exposition qui blablabla. À la Gaîté Lyrique en ce moment et pour plus très longtemps, on nous montre une heureuse exposition. Ça nous change. En substance, Stefan Sagmeister nous fait partager une dizaine ou quinzaine ou vingtaine … Lire la suite L’attraction heureuse

Publicités

Parcourir Métro

Ça n'arrive pas souvent mais quand on s'y colle, on tombe sur une mine d'or. On commence très fort avec cette post-couverture un peu chaude permise probablement par la publicouverture masquante consacrée à Anthony Hitchkock, qui redonne ses lettres de noblesse au film de boules. On enchaîne avec une liberté grammaticale qui semble directement inspirée … Lire la suite Parcourir Métro

Conscience citoyenne VS conscience linguistique

C'est assez fun d'aller manifester en faveur d'une loi que des tas de pays bien inspirés ont déjà votée. Mais c'est un peu dur d'avoir à lire, relire et re relire cet insupportable pléonasme.

Vocabulaire

[Attention note partiellement autobiographique et donneuse de leçons] Quand j'ai eu huit ans, j'ai découvert avec bonheur la flopée de contraires au mot "doux" : solide, salé, rugueux, froid, méchant, sec, acide, fort, pimenté, accidenté, criard, sévère, et ainsi de suite. J'ai compris peu après que si ce mot avait autant de contraires, c'est qu'il … Lire la suite Vocabulaire

Le Parisienne, cet être androgyne

Obsessions au cube

Que se passe-t-il donc quand un artiste plutôt doué s'empare de l'une puis de l'autre de vos obsessions, pour en faire de la chair à pâté avec ses propres manies ? Sans oublier le coup de pouce indispensable et unique, pour marquer le pli : Cet article est un hommage outrageusement tardif, mais son destinataire était lui-même incroyablement en avance … Lire la suite Obsessions au cube