Complément d’enquête

Voici quelques compléments à mon étude préalable de ce texte-là. J'avais de sérieux doutes sur ce paragraphe-ci  : La commission de spécialistes réunie autour des Conditions générales d'utilisation du site wearereputation.com est sans appel : nous avons affaire à d'inoffensifs branquignoles. C'est la conclusion d'un long et passionnant chat au cours duquel j'ai appris plein de choses. … Lire la suite Complément d’enquête

Publicités

Un peu de contenus : les « blogs »

Le site de We are reputation, qui nous occupe depuis quelques jours nous informe de la présence d'un blog. Quoi de plus naturel que d'y jeter un œil ? En réalité, nous n'aurons pas besoin de beaucoup plus pour nous faire une idée globale des contenus de ce blog : deux articles à ce jour. … Lire la suite Un peu de contenus : les « blogs »

Analyse iconographique : la page d’accueil

WAR souhaite transformer l'e-environnement de ses clients en un gros bouquet d'amour. Contradictoire ? Bah... Le tout, sous atmosphère protectrice. À ce stade, une recherche documentaire poussée s'impose, pour bien comprendre les concepts en jeu. Que les choses soient bien claires : on est sur le site Internet d'une entreprise qui associe allègrement la guerre, … Lire la suite Analyse iconographique : la page d’accueil

Commentaire de texte

Ce n'est pas le tout de s'amuser à taguer ses amis sur une image de bacchanale, reste à savoir quelles sont donc les conditions générales d'on-ne-sait-quoi concernant l'effacement de « liens » vers des contenus négatifs. Ces conditions-ci ont la bonne idée d'être relativement courtes : leurs 8 articles tiennent sur deux pages et demi. … Lire la suite Commentaire de texte

…ils l’ont fait

Du moins, c'est ce qu'ils prétendent. Notez tout de même la nuance : On n'efface pas les contenus sensibles, on en gomme seulement le chemin d'accès. Car c'est bien connu, sans chemin d'accès plus moyen d'avoir accès... je ne sais pas qui peut être convaincu par cela, vu le nombre de génies du web capables de … Lire la suite …ils l’ont fait

Vous en avez rêvé…

Ça commence par une pub plutôt bon enfant, un peu cultivée et très machinacafée : Qui en effet n'a pas eu envie d'effacer de la mémoire électronique mondiale les images pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes ? Au passage, d'ailleurs, comment Metrobus peut-elle accepter une image de partouze publique sans sourciller ? Là n'est … Lire la suite Vous en avez rêvé…